Guide voyage bali

Guide voyage Bali

Rares sont les îles qui rassemblent autant de paysages en un même endroit : plages où viennent se jeter les vagues de l'océan indien et de la mer de Java, rizières chatoyantes où se mire le soleil, dignes volcans qui capturent les nuages de l'aube, eaux transparentes où nagent des poissons aux couleurs de l'arc-en-ciel… La réputation de paradis terrestre de Bali n'est pas volée. Une île où ruissellent cascades bienfaitrices, et où réside un peuple fier de ses traditions qui offre à ses visiteurs des souvenirs impérissables.

Tous nos voyages à Bali

Fiche pays
Climat

Bali se situe près de l'équateur et bénéficie de fait d'un climat tropical, chaud et humide. Il est donc possible de profiter de l'île toute l'année. Elle ne voit que deux saisons alterner sur ses terres : la saison sèche d'avril à octobre, et la saison humide de novembre à mars. La température moyenne s'élève à une trentaine de degrés en journée, sauf au sommet des volcans où il fait beaucoup plus froid et où il est impératif de se vêtir en conséquence ( polaire et pantalon ). Une douce brise marine vient régulièrement balayer Bali et la température de l'eau ne tombe jamais en dessous de 26 °C.

Pays

L'île jardin hindouiste repose à l'est de Java, au centre de l'archipel Indonésien. D'une superficie de 5 558 km2, elle accueille plus de 3 900 000 habitants dont la profession est à 93 % l'hindouisme. Sa capitale est Denpasar et sa langue officielle, le Bahasa indonésien. Bali fait partie de la République d'Indonésie, dirigée par M. le président Susilo Bambang Yudhoyono. Bali propose la majorité des richesses de l'archipel rassemblée en une île : stations balnéaires au sud, volcans au centre, plages paradisiaques au nord et à l'est et forêt verdoyantes à l'ouest.

L'artisanat

L'artisanat balinais propose une multitude de souvenirs aux voyageurs : sculptures en bois, bougeoirs taillés à la main, masques traditionnels, bouddhas et autres bodhisattvas, tableaux, batiks ( tissus imprimés grâce à une technique à base de cire ), meubles en teck… Quelques boutiques proposent de livrer des meubles à l'étranger moyennant finances. Si le marchandage n'a pas sa place dans les centres commerciaux ou les restaurants touristiques, il est d'usage sur les marchés publics et dans les boutiques d'artisanat.
L'île est également connue comme un paradis de la méditation. Il est ainsi possible pour le voyageur de suivre des cours dans de nombreuses écoles pour travailler le niveau méditatif souhaité, et ainsi tenter d'atteindre l'illumination et la sérénité intérieure dans un cadre exotique. Les leçons peuvent être privées ou collectives, et pour débutants ou experts. Il est également possible d'y effectuer des retraites contemplatives, axées sur le jeûne, le yoga ou l'acupuncture.

Informations pratiques
  • Passeport et visa

    Pour entrer sur le territoire de Bali, il est nécessaire de justifier d'un passeport valide au moins six mois après la date de retour prévu. Une fois arrivé à Bali, s'acquitter à l'aéroport du visa touriste pour un montant de 25 $US ( 18 € ) pour 30 jours et renouvelable une fois. Une taxe d'embarquement est à prévoir au départ de l'aéroport, entre 75 000 et 150 000 Rp.

  • Formalités douanières

    Il est actuellement interdit d'importer sur le territoire plus de 200 cigarettes, 50 cigares, plus d'un litre d'alcool fort ou encore une grande quantité de parfums. La pharmacopée chinoise et les fruits frais sont également exclus. Pour plus d'informations, nous vous recommandons de visiter le site http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs .

  • Boucler sa valise

    Pour les visites de certains sites, comme les temples ou les mosquées, le short et la jupe sont proscrits, préférez donc les pantalons légers qui couvriront vos jambes. Pantalons et tuniques à manches longues vous protégeront également contre les piqûres d'insectes, de même que quelques produits répulsifs contre les moustiques et les insectes.

  • Santé

    Depuis quelques années, les vaccinations contre la fièvre jaune, la variole et le choléra ne sont plus obligatoires. Malheureusement, la dengue, elle, est en recrudescence à Bali. N'approchez pas les chiens errants qui peuvent être porteurs de la rage, même si les autorités ont lancé une campagne de vaccination canine. La malaria étant quasi inexistante, un traitement antipaludéen n'est donc pas indispensable. Pour plus de précisions, rendez-vous sur http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs .
    Il est conseillé de ne pas boire l'eau du robinet, préférer les eaux en bouteilles capsulées. Eviter la consommation de poisson, de viande ou de volaille crus.

  • Electricité

    Nul besoin d'adaptateurs, les prises de courant étant les mêmes qu'en France : 220 V presque partout.

  • Devises

    La rupiah indonésienne ( ou roupie ) ne cesse de fluctuer. Début 2013, 1 euro valait environ 12 700 Rp. C'est la fragilité financière de l'Indonésie qui rend les taux de change aussi fluctuants. Au moment où nous écrivons, il faut compter 15 600 Rp pour 1 €, mais les variations restent brutales et de grandes ampleurs. Vous pouvez vous renseigner sur https://fr.finance.yahoo.com/devises/convertisseur/ .

  • Carte bancaire

    Dans les grandes villes, il est possible d'utiliser sa carte bancaire pour des achats dans les centres commerciaux et autres boutiques. Il n'est pas rare d'ailleurs d'y trouver des distributeurs automatiques. Mais gardez toujours quelques roupies pour régler un pourboire ou une course en taxi.

  • Dollar americain

    Privilégier l'euro au dollar américain qui a un taux de change plus attractif. Il est possible de changer ses euros ou ses dollars en roupies dans une banque plutôt qu'à l'aéroport.

Calendrier

Nombreuses sont les fêtes ! Saraswati est dédiée à la déesse de la connaissance et se fête en mars et en octobre. Pagerwes, également en mars et en octobre, est l'occasion de faire entendre ses prières et Galungan commémore la création de l'univers en mai et en décembre.
Dix jours plus tard, les célébrations du Kuningan commencent. L'une des fêtes les plus atypiques est Nyepi qui se déroule fin mars : le jour de l'an aussi appelé « jour du silence ». Tout se ferme, même les aéroports, personne ne peut sortir dans la rue et le silence doit régner sur l'île toute la journée pour éviter d'attirer les démons.

Lexique des expressions courantes

Le bahasa s'écrit avec l'alphabet latin. Les lettres se prononcent comme en français, sauf dans les cas suivant : c se prononce « dch », g se dit « gu » et u devient « ou ». Le k en fin de mot ne se prononce pas.


Un : satu.

Deux : dua.

Trois : tiga.

Bonjour ( le matin ) : selamat pagi.

Bonjour ( le soir ) : selamat sore.

Bonjour ( la nuit ) : selamat malam.

Merci : terima Kasih.

S'il vous plaît : silahkan, tolong.

Excusez-moi : ma'af.

Pardon : permisi.

Au revoir ( si l'on part ) : selamat jalan.

Au revoir ( si l'on reste ) : selamat tinggal.

Bon appétit : selamat makan.

Oui : ya.

Non/Négation : tidak.

Quand ? : Kapan ?

Combien ? : Berapa ?

Ouvert : buka.

Fermé : tutup.

L'addition : minta bon.

Prix : harga.

Petit déjeuner : makan pagi.

Déjeuner : makan siang.

Notre Conseil

Le sourire est aussi important que la maîtrise de soi. S'énerver en public est malvenu. Les marques publiques d'affection se doivent d'être discrètes, tout comme les disputes. Évitez d'utiliser votre main gauche, considérée ici comme impure. De même, refrénez vos envies de toucher la tête des enfants et ne dirigez jamais vos pieds vers les statues de divinités. Enfin, il est d'usage de se déchausser avant d'entrer chez autrui et de porter un sarong lorsqu'on passe l'entrée d'un temple.

Top 10 des incontournables
  • Mont Batur (Carte : G4)

    Visible de tous les coins de l'île, le volcan intimide du haut de ses 1 717 m d'altitude. Il est doté de 3 cratères dont le plus petit est actif et dont s'échappe de denses fumerolles. Sa dernière éruption remonte au 7 juillet 2000. Depuis le début du xixe siècle jusqu'à aujourd'hui, le Batur s'est réveillé 27 fois à intervalles irréguliers. Lorsque le volcan est sur le point de déchaîner sa fureur, des milliers de fidèles se rendent au sommet pour jeter des chèvres vivantes dans le cratère en espérant apaiser les dieux.

  • Ubud (Carte : G5)

    La cité des artistes, Ubud, se cache au bout d'une route sinueuse bordée de rizières. La légende dit qu'un prêtre hindouiste est venu s'installer au croisement de deux rivières sacrées pour méditer et enseigner sa religion. Aujourd'hui, elle est la capitale culturelle de l'île : peintres et artistes s'y rassemblent pour vendre leurs oeuvres. Les plus téméraires pourront visiter la forêt sacrée des singes, où plus de 500 macaques chapardeurs vivent en toute quiétude.

  • Lac Bratan (Carte : F4)

    Le lac est dominé par les monts Bratan et Catur et offre des flancs de montagne couverts de rizières en étages. S'extirpant des ondes, le temple Pura Ulun Danu, dédié à la déesse du lac, capture de ses 11 toits les malheureux nuages égarés. Les légendes racontent que les couples non mariés qui visiteraient le temple verraient leur histoire se terminer, mais la beauté du lieu vaut bien le risque. Pour se remettre de ses émotions, il est possible de se prélasser non loin de là aux sources chaudes d'Angseri.

  • Jimbaran, Presqu'île de Bukit (Carte : F6)

    Situé à une dizaine de kilomètres au sud de Kuta, Jimbaran repose au pied de collines verdoyantes ceinturant une baie de sable blanc. Petit village authentique, ses habitants ont su conserver leurs traditions de pêcheurs et il n'est pas rare de les voir travailler sur leurs filets ou mettre à flot leurs pirogues. A 10 km au sud-ouest du village a été édifié sur un éperon rocheux le temple Uluwatu à partir de blocs de corail. Il rend grâce aux dieux et déesses des éléments.

  • Nusa Dua, Presqu'île de Bukit (Carte : F6)

    Nusa Dua est un énorme complexe hôtelier composé d'un centre commercial, d'un golf, de plages de sable blanc, d'une trentaine d'hôtels de haut standing et d'une myriade de villas hôtelières. Les pelouses y sont verdoyantes, les palmiers rivalisent de vigueur avec les compositions florales qui égayent les lieux, et des gardes veillent sur la sécurité des vacanciers. Ces derniers peuvent ainsi profiter du soleil loin de leurs soucis, dans le luxe et avec tout le confort possible.

  • Jatiluwih (Carte : F5)

    A 22 km au sud-ouest de Bedugul, les rizières en terrasse de Jatiluwih tapissent la région du mont Batukaru. Inscrites au patrimoine mondial de l'Unesco, autant pour leur beauté que pour leur importance religieuse et culturelle, elles ne sont pour autant pas les seuls joyaux de la région. A 14 km au sud-ouest de Jatiluwih se cache, au sein d'une forêt luxuriante, le temple Pura Luhur Batukaru. Bercé par le chant des oiseaux, l'édifice construit en hommage aux rajas de Tabanan attend immobile le voyageur.

  • Kuta-Legian-Seminyak (Carte : F6)

    Les trois perles des stations balnéaires de Bali sont voisines. Kuta est la plus courue avec ses longues plages de sable blond, sa baie qui laisse apercevoir les montagnes dans le lointain, mais surtout sa vie nocturne : les meilleurs DJs du monde se produisent dans les clubs de Kuta. Legian ressemble beaucoup à sa voisine, mais propose en lieu et place de la fête le calme et la sérénité. Enfin, Seminyak est le pendant chic et élégant avec ses boutiques de créateurs, ses bars lounge et ses incroyables villas.

  • Tempaksiring (Carte : G5)

    Le Gunung Kawi est un temple reposant dans une incroyable gorge où s'écoule la rivière Pakrisan. On y accède par un escalier de pierre de 315 marches qui permet de contempler les cascades de rizières et les mausolées taillés dans la falaise. Plus loin, la source Tirta Empul attire les Balinais pour un rituel de purification : son eau sacrée est réputée curative. Sur la colline surplombant la source s'élèvent en toute majesté les 5 bâtiments qui composent l'un des 6 palais présidentiels d'Indonésie.

  • Temple de Besakih (Carte : G5)

    Principal temple de Bali, il a été construit à plus de 1000 m d'altitude sur les pentes du mont Agung. Le site regroupe plus de 90 bâtiments religieux qui ont tous survécu aux coulées de lave des éveils successifs du volcan. Certains de ces bâtiments sont réservés aux grandes familles de l'île, d'autres aux dieux Hindous. Le plus impressionnant d'entre eux, le Pura Gelap, est taillé à même la lave noire et c'est en suivant un dragon sculpté sur la double rampe d'un impressionnant escalier qu'on pénètre en son sein.

  • Sanur (Carte : G6)

    Station balnéaire fondée sur une plage de sable blond, Sanur reste la préférée des autochtones pour sa mer peu profonde la rendant idéale pour les enfants. A 10 km au nord de la ville s'étend un parc regroupant plus de 250 espèces d'oiseaux différentes, dont l'une des plus rares au monde : l'étourneau de Rothschild. 4 km plus au nord encore, c'est un zoo que vous découvrirez. Ce sera l'occasion de rencontrer des tigres blancs, des dragons de Komodo, des lions ou encore des panthères noires.

Points d'interêts touristique
  • Mont Batur (G4)
  • Ubud (G5)
  • Lac Bratan (F4)
  • Jimbaran, Presqu'île de Bukit (F6)
  • Nusa Dua, Presqu'île de Bukit (F6)
  • Jatiluwih (F5)
  • Kuta-Legian-Seminyak (F6)
  • Tempaksiring (G5)
  • Temple de Besakih (G5)
  • Sanur (G6)
Pourquoi nous choisir